Accueil : ENTREPRISE | PARTICULIER

L’estime de soi

Avoir une bonne estime de soi, c’est porter une évaluation favorable sur soi, sur sa valeur globale, dans tous les aspects de sa personnalité : psychologique, intellectuelle, affective, comportementale…

L’estime de soi c’est « comment on se voit, et si ce qu’on voit on l’aime ou pas ». Ce jugement porté sur soi possède à la fois une dimension cognitive : « ce que je pense (et crois) de moi », et une dimension affective : « comment je ressens et vis émotionnellement cette vision de moi-même ».

La dimension cognitive mène vers la prise de conscience de nos atouts et de nos faiblesses. De ce que l’on sait ou pas, de ce que l’on sait faire ou pas. Elle donne une capacité à se décrire et à s’analyser de manière précise, et à anticiper notre attitude et notre aptitude dans diverses situations. Cette dimension cognitive est porteuse également des « croyances » envers soi, qui peuvent être limitantes ou épanouissantes.

La dimension affective porte l’attention que l’on a envers soi, le respect de ses ressentis, le « prendre soin » de nos états d’émotion. Elle amène à l’appréciation et l’acceptation de soi. Cette dimension affective permet d’évoluer vers une intelligence émotionnelle qui permet de clarifier ce que l’on ressent, pour identifier, comprendre, exprimer et utiliser les émotions au service d’une finalité centrée sur soi ou sur les autres.

La synergie de ces deux dimensions favorise la connaissance de soi, la confiance en soi, ainsi que la construction d’une bonne image de soi. Autant de leviers nous permettant de s’investir de façon réfléchie, adaptée et efficace dans l’action.


Comment évolue l’estime de soi ?

L’estime de soi, n’est pas donnée ou acquise une fois pour toute. C’est une faculté animée et évolutive de notre personnalité, qui demande à être régulièrement alimentée. Deux terreaux nourriciers alimentent l’estime de soi : la reconnaissance sociale et le sentiment d’efficacité personnelle.

La reconnaissance sociale conforte l’estime de soi. La confiance et le soutien reçus des autres, consolident et légitiment l’estime de soi. Et renforcent notre sentiment d’appartenance.

L’efficacité personnelle prouve, résulats à l’appui, que nos compétences sont opérationnelles et effectives. Que l’on est capable de faire au mieux de soi.

La reconnaissance sociale et l’efficacité personnelle sont comme des profits, que l’on peut réinvestir, pour faire circuler et progresser l’estime de soi au sein de l’organisation.

Coaching
Vous souhaitez asseoir votre personnalité et accroître votre performance professionnelle. Passer du potentiel à la capacité de faire, et gagner en efficacité.
Formation
La mise en ressources des territoires du soi de vos collaborateurs procure des bénéfices au niveau individuel, collectif, organisationnel.